Consécration au Coeur de Jésus



Répondre à l'Amour du Christ

A Paray-le-Monial, de nombreuses personnes se consacrent au Sacré Coeur. En proposant de vivre cette démarche, les sanctuaires s’appuient sur les promesses du Sacré Coeur. La consécration au Coeur de Jésus est une démarche de foi, d’espérance et de charité.

C’est un renouvellement volontaire de la grâce baptismale, une réponse à l’amour de Dieu pour nous.

DSC_0196-(2)-jesus-fresque-colombière

Qu’est ce que la consécration au Coeur de Jésus

La consécration au Coeur de Jésus est une école de vie spirituelle, de vie dans l’Esprit Saint. Elle est un moyen simple pour mettre en oeuvre quotidiennement la grâce du baptême. Redite chaque jour, la prière de consécration se présente comme un rappel à veiller, tout au long du jour, à rendre au Christ amour pour amour. L’intronisation du Sacré Coeur dans les familles, c’est mettre l’image du Sacré Coeur à la place d’honneur dans les foyers ; c’est faire, ou renouveler, la consécration de la famille au Sacré Coeur ; c’est, par cet acte, reconnaître solennellement la royauté d’amour de Jésus et s’engager à vivre selon sa volonté.

Une réponse à l’amour absolu de Dieu, Une déclaration d’amour

Se consacrer au Sacré Coeur de Jésus est un acte de foi et d’amour qui prend tout son sens dans la promesse de Jésus pour tous les foyers.

C’est la grâce du lieu. Celle de découvrir l’amour infini de Celui qui a tout donné pour l’homme. Mais aussi celle par laquelle de nombreuses familles veulent répondre à l’Amour par l’amour. À Paray-le-Monial, beaucoup d’entre elles viennent près du Coeur de Jésus pour se consacrer à Lui. Un acte d’engagement fort qui va bien au-delà d’une simple prière récitée. “La consécration au Coeur de Jésus est une démarche de foi, d’espérance et de charité. C’est un renouvellement volontaire de la grâce baptismale, une réponse à l’amour de Dieu pour nous. C’est un peu comme une déclaration d’amour accueillie et partagée.” Père Alphons Pachta-Rayhofen, ancien chapelain des Sanctuaires de Paray-le-Monial

Jésus bénit les familles

En proposant de vivre cette démarche, les Sanctuaires s’appuient sur les promesses du Sacré Coeur.  Se consacrer en famille au Coeur de Jésus est une réponse à l’amour absolu de Dieu à sainte Marguerite-Marie : Jésus a dit “qu’ Il protégerait et assisterait les familles “. Grâce aux pères jésuites qui, dès 1870, promeuvent la consécration des familles, beaucoup ont fait cet acte de foi. “Il y a une sollicitude particulière du Seigneur pour les familles. Il leur donne des grâces pour être fidèles à l’engagement pris dans le sacrement du mariage, mais aussi pour être des témoins. Aujourd’hui, les familles ont un grand désir de se ressourcer, elles savent qu’elles ont besoin d’être soutenues, aidées et encouragées. En faisant cette démarche, elles remettent le Seigneur au coeur de leur vie familiale et de leur couple”. Père Benoît Moulay, prêtre au Mans et ancien chapelain à Paray-le-Monial.

L’amour commence à la maison

Venue témoigner à Paray-le-Monial en 1986, Mère Teresa rappelait l’importance toute particulière de cette consécration : “L’amour commence à la maison et le Coeur de Jésus doit être le centre de cet amour, disait-elle. La consécration est une façon de toucher et d’unir toutes les familles. Cela apporte la paix, l’unité aux familles désunies”. À travers le Coeur de Jésus, les familles découvrent également que l’amour du Christ prend forme dans sa famille humaine, la Sainte Famille. Un modèle proche. “La famille est le lieu où nous apprenons à aimer. Il s’agit donc de vivre un engagement très concret, explique le père Alphons. Le Christ console, pardonne, guérit. Il nous demande de nous laisser aimer par Lui. Mais il faut prendre les moyens pour cela”.

Des petits pas concrets

Durant les fêtes du Sanctuaires, tout au long de l’année ou pendant les sessions d’été à Paray-le-Monial, les familles se consacrent au Coeur de Jésus au cours d’une messe. Chacun est d’abord invité à dire la prière de consécration personnelle qui se prolonge ensuite pour le couple et les enfants par la consécration de la famille. Afin de les aider à vivre cette consécration dans leur vie de tous les jours, chacune est invitée à prendre une image du Sacré Coeur. Bien placée dans la maison, elle rappelle la présence de Jésus dans la famille et la confiance à vivre en Lui. Ce signe visible les aide à renouveler chaque jour le oui déjà prononcé. Leur engagement se traduit souvent par une plus grande fidélité à l’adoration, la confession et la prière quotidienne. Certaines familles demandent ensuite de bénir leur maison », confie le père Moulay.

« Coeur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi »

Lors de sa visite en 1986 à Paray-le-Monial, le pape Jean-Paul II lançait un appel aux familles : “Sachez accueillir la présence du Coeur du Christ en Lui confiant votre foyer. Qu’Il inspire votre générosité, votre fidélité au sacrement où votre alliance a été scellée devant Dieu !” Un appel que Germaine, séparée de son mari, comprend particulièrement : « Quand une mère de famille se donne au Seigneur, c’est toute sa famille qui suit », assure-t-elle avec confiance. Elle se repose sur le Sacré Coeur : « Je sais qu’Il est là, qu’Il ne m’abandonne pas. C’est une grâce que le Seigneur m’a faite. Mais plus encore, je crois que par le sacrement du mariage, toutes les grâces que je reçois à travers ma consécration, rejaillissent également sur mon mari, même si nous sommes séparés ».

Marie Manzotti

pour la revue des Sanctuaires de Paray-le-Monial, vendredi 17 février 2012

 

« Suite à notre consécration et avec l’autorisation de l’évêque, nous avions installé une petite chapelle dans notre maison avec le Saint-Sacrement. Chaque jeudi, nous faisions une heure d’adoration en famille : les enfants venaient quand ils le pouvaient et s’ils le voulaient, cinq ou dix minutes, puis ils repartaient. Tout le monde veut donner le meilleur à ses enfants et nous ne pouvions trouver mieux que de leur donner le Seigneur. Aujourd’hui, nous découvrons les grâces du Seigneur à travers la fidélité de nos enfants et de nos petits enfants à Son Amour. »
Joël et Gabrielle, 7 enfants
Joël et Gabrielle, 7 enfants
“Tous les ans, nous renouvelons la consécration de notre famille au Sacré Coeur. Cela a approfondi notre vie et nous a apporté l’assurance que quoi qu’il arrive, nous sommes dans le coeur de Jésus. Il n’est pas toujours simple de s’abandonner, mais cette démarche nous a aidés à vivre ce cheminement. »
Pierre et Marie-Noëlle
Pierre et Marie-Noëlle
« Tous les matins, je me consacre au Sacré Coeur. Je lui remets notre couple, nos enfants, tous nos soucis. Nous voulons le mettre à la première place dans notre
vie. Pour moi, ce qui est essentiel, c’est d’aimer mieux. Suivre ce chemin me donne confiance dans les épreuves car je sais que le Coeur de Jésus peut tout. Dans
les difficultés, je m’appuie sur Lui. »
Claire, mariée à Francis, 4 enfants
Claire, mariée à Francis, 4 enfants