La Chapelle Saint Claude la Colombiere

Dédiée à Saint Claude, "fidèle serviteur et parfait ami".

Cette chapelle conserve les reliques de Saint Claude La Colombiere, prêtre jésuite canonisé par Jean-Paul II en 1992.

Les pères jésuites, présents à Paray depuis 1619, achèvent la maison de la Colombière en 1877.

La Chapelle a été construite en 1930, un an après la béatification de Claude. Au premier abord, elle apparaît d’inspiration byzantine.  Cette dernière est essentiellement dédié à Claude, mais on y trouve aussi d’autres célèbres jésuites représentés sur des mosaïques ou des vitraux. Entre autres, saint Louis de Gonzague, saint François-Xavier, saint François-Régis….et aussi la grande statue de saint Ignace, fondateur de la compagnie de Jésus. Lorsqu’on pénètre dans le sanctuaire, à droite et à gauche on voit des vitraux représentant des scènes évangéliques. Remarquons cependant le vitrail à gauche le plus proche du choeur. Il représente Claude dans une prison londonienne. Notons aussi le très beau vitrail qui se trouve au fond de l’église, sur la tribune, au dessus de l’orgue, et qui représente l’épisode du Côté transpercé par la lance du soldat.

La grande mosaïque

Que représente-t-elle ? Il s’agit de la grande vision du 2 juillet 1688, date à laquelle en ce temps-là, on célébrait la fête de la Visitation.
La vierge Marie apparaît à Marguerite-Marie et lui  montre le Coeur de son Fils qu’elle désigne comme le « Coeur de Justice ».

Marguerite-Marie décrit cette vision: « Notre Seigneur sur un trône de flammes avec sa plaie, jetant des rayons si ardents qu’il n’est pas une place qui n’en soit éclairée et réchauffée… »A la droite du trône se tient la Vierge Marie parlant à Marguerite-Marie qui est suivie de six visitandines de son époque. On reconnaît François de Sales, le fondateur de l’ordre de la Visitation, à gauche du trône. Plus loin (à notre droite) on reconnaît Claude La Colombière, suivi de six pères jésuites de son époque, fervents apôtres du Coeur de Jésus. Derrière le trône de flammes, on voit deux anges qui tiennent les « armes » de la Visitation et de la Compagnie de Jésus.

Que dit la Vierge à la Sainte de Paray ? On peut lire ses paroles inscrites en lettre d’or au dessous de la mosaïque. Il s’agit d’une mission confiée d’une part aux visitandines, d’autre part aux jésuites : « S’il est donné aux filles de la Visitation de Le faire connaître, aimer et le distribuer aux autres, il est réservé aux Pères de la Compagnie…d’en faire voir et connaître l’utilité et la valeur, afin qu’on en profite en Le recevant avec le respect et la reconnaissance dus à un si grand bienfait. »Il est clair que si les prêtres jésuites se voient investis de cette mission comme ils disent eux-mêmes, c’est à la suite de leur grand modèle Claude La Colombière. Derrière les personnages représentés se tiennent leurs anges gardiens ; ils offrent le coeur de leurs protégés destinés à la Gloire.

Le tabernacle

La mosaïque du tabernacle représente le Christ, les yeux levés vers son Père, tenant son Coeur brûlant d’amour dans ses mains ouvertes. Jésus-Eucharistie s’offre, Il nous offre, Il offre le monde à son Père. Sous le tabernacle, la représentation classique des cerfs qui viennent s’abreuver, description du verset du Psaume 42 « Comme languit une biche après les eaux vives, ainsi languit mon âme vers toi mon Dieu. »
Le tabernacle avec le Christ Eucharistie nous entraine dans son offrande au Père. Et cette offrande débouche sur la Gloire du Ciel représentée par la grande partie supérieure de la mosaïque. L’Eucharistie met les pèlerins assoiffés que nous sommes en communion avec le Ciel.

Les reliques

A gauche de l’autel et de la grande mosaïque, nous voyons les reliques de Saint Claude La Colombière : son crâne et quelques ossements. Au dessus, le très beau « gisant » : le Père La Colombière est couché dans une lumière de gloire.
Encore au-dessus, un tableau représentant « la vision des trois Coeurs ». Claude célèbre la messe au couvent de la Visitation et Marguerite-Marie s’apprête à recevoir la communion de ses mains. Elle voit en vision un grand Coeur et deux coeurs plus petits, et elle comprend qu’il s’agit du Coeur de Jésus, du sien et de celui de Claude. Et au moment de la communion, le Seigneur lui fait comprendre que ces trois Coeurs sont désormais à jamais unis.

 

Informations pratiques

  • Horaires d'ouverture :

    Ouvert tous les jours de 9h00 à 18h00

  • Adresse :

    Rue Pasteur 71600 PARAY-LE-MONIAL

  • Tel :

    03 85 81 03 02