Jean Eudes

« Ton cœur, Ô Jésus, mon Sauveur, est comme un feu. Il me purifie, m’illumine, me sanctifie. Il me transforme et me divinise. Ton amour me fait participer à la vie de Dieu, à sa miséricorde, sa patience, sa bonté et sa charité. Que ton Cœur brûle en mon cœur ! » (Saint Jean Eudes).

Saint Jean Eudes (à gauche en bas, à genoux, regardant vers l’assemblée).

il est né le 14 novembre 1601 en Normandie et rappelé à Dieu le 19 août 1680 à Caen. Sa fête liturgique est le 19 août.

Il est Prêtre, il fonde, ce qui sera l’origine des futurs séminaristes, un institut religieux consacré à la formation des prêtres. Il précède Marguerite Marie de quelques années en propageant le culte du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur immaculé de Marie. Véritable « Docteur » du Cœur de Jésus, il met en place un office liturgique en Son honneur. « Vous n’êtes qu’un avec Jésus, comme les membres ne sont qu’un avec leur chef. Et par conséquent vous ne devez avoir qu’un même esprit, une même âme…, un même cœur avec Lui. Et Lui-même doit être votre esprit, votre cœur, votre amour, votre vie et votre tout » (Saint Jean Eudes, le Cœur admirable de Jésus).