Le Père Arnoux, prêtre du diocèse d’Autun, nous parle de sa venue lors des fêtes de sainte Marguerite-Marie


Le Père Arnoux, prêtre du diocèse d’Autun, nous parle de sa venue lors des fêtes de sainte Marguerite-Marie :
« Ce fut pour moi une vraie joie de vivre, avec le père Benoît Guedas, ce partage à deux voix sur ce que Marguerite Marie peut nous dire encore aujourd’hui. J’ai vibré à la qualité d’écoute de l’assemblée en quête de ce qu’on peut appeler le «message de Paray-le- Monial.» L’essentiel de ce message est pour moi la révélation renouvelée de l’Amour de Dieu pour tous les hommes et pour chacun d’entre nous. En montrant son Coeur, Jésus manifeste que Dieu est Amour et qu’Il n’est qu’Amour pour la vie et le salut personnel de chacun et de tous. Il n’est pas une idée ni un concept théologique qu’on peut enfermer dans des définitions générales pour toutes les générations. Il est relation. Il est Coeur débordant de richesses qu’il veut partager avec ceux qui veulent bien L’accueillir. Le secret de tout parcours humain réside dans cette découverte : Jésus est la Parole de Dieu, entière et définitive. Il est le Bon Ber ger en quête de la brebis perdue. Il nous cherche sans cesse comme un amoureux qui veut partager sa vie, gratuitement, totalement, quelles que soient nos errances, nos dérapages et nos péchés… Il nous sauve et nous conduit sans cesse si nous savons Lui faire une totale confiance, un total abandon. Il nous appelle ainsi à être sa joie. La réponse de chacun peut être à la démesure de ce qu’il a capté de son amour. La vie de Marguerite-Marie en est un bel exemple. »