AVIS de sainte Marguerite Marie LXXVI



VIVE † JÉSUS !

CONSIDÉRATIONS POUR LE JOUR DE SAINTE MADELEINE

Il nous faut, mes très aimées Sœurs, imiter sainte Madeleine en cette sorte: Premièrement, il nous faut convertir du péché à la grâce, et de nous-mêmes à Dieu, et de l’amour-propre à l’amour divin. Elle a quitté le monde pour faire pénitence, en s’embarquant sur la mer calme de la sainte religion, pour y voguer à la faveur du vent de l’esprit de pénitence. Jésus sera notre pilote, comme il a été le sien, si nous le cherchons pour l’amour de lui-même, comme elle l’a cherché. Elle s’alla cacher au désert de Sainte-Baume; de même, il nous faut souvent retirer dans le désert de notre cœur, pour en chasser les bêtes venimeuses, qui sont notre amour-propre, et nos passions et mauvaises inclinations. Il y a en ce désert une très haute montagne où cette sainte monta; de même il nous faut monter sur la montagne de la perfection, qui est inaccessible sans la mortification. Il faut nécessairement passer par les basses vallées de l’humilité et humiliation. Il y a une grotte où la sainte se retirait; la plaie du sacré côté de Notre Seigneur Jésus-Christ sera la nôtre. Il y avait dans cette grotte une pierre où elle se reposait; le Sacré Cœur sera le lieu de notre repos. Et, comme il y a une source d’eau qui coule continuellement, il faut que l’eau de la grâce découle sans cesse dans nos âmes, de cette source des eaux vives du sacré Cœur de Jésus. Et comme ce lieu se nomme « Sainte-Baume, » il faut que le saint amour soit le baume précieux qui répande sa bonne odeur sur tout ce que nous venons de dire et que nous voulons pratiquer, afin qu’il nous élève sept fois le jour, comme il éleva cette fidèle amante, pour nous faire converser avec les anges, séparées du commerce des créatures, pour jouir des amoureux entretiens de notre Bien-Aimé. Nous élèverons sept fois le jour notre esprit au ciel pendant cette octave, pour demander au Sacré Cœur le don de son pur amour pour nous et pour tous les cœurs capables de l’aimer, et l’esprit de pénitence pour les cœurs endurcis.

Le Sanctuaire

Le Sanctuaire est confié depuis 1985 par le diocèse d'Autun, Chalôn et Macon à la Communauté de l'Emmanuel.

logo-autun-

logo_communaute_emmanuel

Secrétariat du Sanctuaire

NOUS CONTACTER
Place du Cardinal Perraud
71600 Paray-le-Monial
Tel: +33 (0)3 85 81 56 00

Mentions légales

Recevoir la lettre des Amis du Sacré-Coeur
* Champ obligatoire