Heure Sainte septembre 2022

Avec l’évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46


Voir toutes les Heures Saintes...

Heure H :

Chant p. 315 : je viens vers toi (comme l’argile)

Paroles et Musique : B. Ben N° 12-21

1. Comme l’argile se laisse faire
Entre les mains agiles du potier,
Ainsi mon âme se laisse faire,
Ainsi mon cœur te cherche, toi, mon Dieu.

R. Je viens vers toi, Jésus.
Je viens vers toi, Jésus.

2. Comme une terre qui est aride
Ainsi mon cœur désire ton eau vive.
Tu es la source qui désaltère,
Qui croit en toi n’aura plus jamais soif.

3. Comme un veilleur attend l´aurore
Ainsi mon âme espère en ta Parole.
Car ta Parole est une lampe,
Une lumière allumée sur mes pas.

Méditations :

Jeudi 1er septembre :

En ce mois de septembre 2022, notre pensée se tourne vers le souvenir du Pape Jean-Paul 1er qui va être béatifié le 4 septembre prochain. Cet événement nous ramène aussi au mois de septembre 1978 qui a vu le début du ministère pontifical du futur Bienheureux, et aussi, de manière totalement soudaine, la fin de son service, le 28 septembre. Au fil des méditations de ce mois nous allons citer quelques paroles de ce pasteur que Notre Seigneur a voulu donner pour quelques semaines à l’Eglise et au monde.
Le 6 septembre 1978, Jean-Paul 1er enseigne sur l’humilité : « Devant Dieu, l’attitude juste est celle d’Abraham qui a dit : « Je ne suis que poussière et cendres devant Toi, ô Seigneur ! « . Nous devons nous sentir petits devant Dieu. Quand je dis : « Seigneur, je crois », je n’ai aucune honte à me sentir comme un enfant devant sa maman ; on croit en la maman ; je crois en le Seigneur, je crois ce qu’il m’a révélé… Je me limite à recommander une vertu, si chère au Seigneur : Il a dit : « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur ». Je risque de dire une sottise, mais je dis : Le Seigneur aime tellement l’humilité que, parfois, il permet des péchés graves. Pour qui ? parce que ceux qui les ont commis, ces péchés, après, lorsqu’ils se sont repentis, ils restent humbles. On n’a pas envie de se croire un demi-saint ou un demi-ange quand on sait qu’on a commis des fautes graves. Le Seigneur a tant recommandé : soyez humbles. Même si vous avez accompli de grandes choses, dites : nous sommes des serviteurs inutiles. Nous avons une tendance toute contraire : nous voulons nous mettre en évidence. Humble, humble : c’est la vertu chrétienne qui nous concerne nous-mêmes. »

Jeudi 8 septembre :

Aujourd’hui, la Nativité de la Sainte Vierge.

Extraits de paroles de Benoît XVI évoquant la figure de Jean-Paul 1er et sa dévotion envers la Sainte Vierge : « Je voudrais rappeler la dévotion qu’il avait pour la Vierge. Lorsqu’il était Patriarche de Venise, il écrivit: « Il est impossible de concevoir notre vie, la vie de l’Eglise sans le Rosaire, les fêtes mariales, les sanctuaires mariaux et les images de la Vierge ». » Et Benoît XVI poursuit : « Il est beau d’accueillir son invitation et de trouver, comme il le fit, dans l’humble abandon à Marie, le secret d’une sérénité quotidienne et d’un engagement concret pour la paix dans le monde ». Par ailleurs, pour l’inauguration de son ministère pontifical, Jean-Paul 1er avait dit : « La Très Sainte Vierge Marie, Reine des Apôtres, sera l’étoile resplendissante de Notre pontificat ».

Jeudi 15 septembre :

Aujourd’hui, Notre Dame des Douleurs.

Encore Patriarche de Venise, le futur Pape avait une dévotion intense pour Notre Dame de Fatima et pour les messages délivrés aux Pastoureaux. En 1959, l’Italie se prépare à se consacrer au Cœur Immaculé de Marie, et la statue de la Vierge de Fatima parcourt la péninsule. Monseigneur Luciani écrit à ses diocésains : « je vous recommande le pèlerinage à la statue de Notre-Dame de Fatima qui, de ville en ville, portée par l’amour de millions d’âmes, dans un triomphe croissant de la foi, est en train de s’approcher de nous. Je suis sûr que vous serez nombreux à m’accompagner pour accomplir cet acte de piété filiale et d’amour. Mais plus que le nombre, c’est l’esprit qui m’importe. Nous irons visiter celle qui, à Fatima, a dit et répété : “ Priez et repentez-vous ! ” ». En 1977 le Patriarche effectue lui-même un pèlerinage à Fatima. Voici un extrait de ses paroles sur place : « Les paroles et les demandes de la Sainte Vierge aux pastoureaux sont comme un cri qui revient dans chaque apparition, en cette année si chargée de malheurs pour l’humanité. Notre-Dame demande de prier, de faire pénitence, d’accomplir des sacrifices en réparation des offenses faites à son Fils Jésus et à son Cœur Immaculé… Frères et sœurs, des nuages noirs de tempête passent au-dessus de l’humanité. Notre cœur est troublé. La Sainte Vierge a dit cependant aux enfants de Fatima, lors de l’apparition du 13 juillet : “ À la fin mon Cœur Immaculé triomphera » ».

Jeudi 22 septembre :

Au cours d’un Angélus, le Bienheureux Jean-Paul 1er (que nous honorons tout au long de ce mois, suite à sa béatification récente, et aussi en mémoire de son bref pontificat en septembre 1978) prononce des paroles sur la tendre fidélité de Dieu. Il cite d’abord Isaïe, puis commente avec ses propres mots : « “Une mère peut-elle oublier son propre enfant ? même si cela arrivait, jamais Dieu n’oubliera son peuple“. Nous aussi, nous avons les mêmes sentiments. Nous sommes de la part de Dieu objet d’un amour sans faille. Nous le savons : Il a toujours les yeux ouverts sur nous même lorsqu’il nous semble qu’il fait nuit. Il est papa; plus encore, II est mère. Il ne veut pas nous faire du mal. Il veut seulement notre bien à tous. Si par hasard les enfants sont malades, ils ont un titre de plus à l’amour de la maman. Et nous aussi, s’il nous arrive d’être malades de méchanceté, d’avoir quitté la bonne route, nous avons un titre de plus pour être aimés du Seigneur ». Quelques jours plus tard le « Pape au sourire » était rappelé à Dieu. Aujourd’hui, ayant reçu les honneurs de l’Autel, nous sommes assurés de son incessante intercession pour nous.

Jeudi 29 septembre :

Aujourd’hui, Fête des Saints Archanges Michel, Gabriel, Raphaël.

Notre monde contemporain a tant besoin du secours et de la puissante sollicitude des trois Archanges. Laissons la Sainte Ecriture nous manifester leur protection et leur proximité en ces temps tourmentés.
Du Livre de l’Apocalypse : « Il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges, mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel. On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui. Et j’entendis une voix clamer dans le ciel : « Désormais, la victoire, la puissance et la royauté sont acquises à notre Dieu, et la domination à son Christ, puisqu’on a jeté bas l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu » ».

H+ 8min :

Chant p. 337: Jésus tu es le Christ

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (L.-E. de Labarthe) N° 20-12

R. Jésus, tu es le Christ
Le Fils du Dieu vivant,
Toi seul as les paroles
De la vie éternelle !
Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras,
Toi seul es le chemin, la vérité et la vie.

2. Qui veut me suivre et être mon disciple
Doit renoncer à lui-même et au monde.
Celui qui perd sa vie pour moi
Sans fin la sauvera.

Evangile

Mt 26,36 Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. » 37 Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse.

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te prions pour ceux qui ont tout quitté pour te suivre : pour les jeunes qui commencent une année de propédeutique, pour les séminaristes, pour les jeunes postulants, postulantes et novices des congrégations religieuses et monastères.

H+ 16min :

Chant p. 12 dans les suppléments : Jésus, mon sauveur

Paroles et musique : Ph. Brun N° 25-04

Jésus, mon Sauveur, Jésus, mon Roi.
Entends ma prière qui monte vers toi !
Ô Seigneur, entends mon chant,
C’est toi que je cherche le jour et la nuit ;
Réponds-moi, sauve-moi,
Inscris en moi tes paroles de vie.
Donne-moi ton Esprit,
Qu’il vienne en moi faire jaillir la vie !
Jésus, mon Roi,
Jésus, mon Sauveur, Jésus, je t’aime.
Jésus, mon Roi,
Jésus, mon Sauveur, Jésus, je t’aime.

Evangile

Mt 26,38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te présentons nos résolutions de demeurer avec toi. Nous te prions pour les fidèles de l’heure sainte et ceux qui ont intronisé le Sacré-Cœur dans leur maison : accorde leur la grâce d’être fidèles à veiller avec toi.

Silence…

H+ 24min :

Chant p. 321 : Seigneur, mon secours.

Paroles et musique : Communauté de l´Emmanuel (M. Hagemann) N° 14-43

R. Seigneur, mon secours, en toi seul mon bonheur,
Ma vie repose entre tes mains (bis).

1. J’élève les yeux au loin, d’où me vient le secours.
Le secours me vient de Dieu, de Dieu seul !

2. Ton pied ne chancellera, il veille sur tes pas.
Il ne dort ni ne sommeille, ton gardien.

Evangile

Mt 26,39 Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. »

Prière

Seigneur, en cette nouvelle année, nous te prions pour tous ceux qui abordent avec inquiétude cette nouvelle année. Notamment tous ceux qui se sentent dépassés par la tâche confiée : et plus particulièrement les nouveaux curés. Qu’ils découvrent ta volonté et trouvent dans les frères et sœurs qui les entourent le soutien et la grâce de la persévérance.
Silence…

H+ 32min :

Chant p. 313: Seigneur, je t’appartiens

Paroles et musique : G. du Boullay N° 11-52

Seigneur, je t’appartiens.
Tu sais ce qui est bon pour moi.
Entre tes mains, je m’abandonne.
Que ta volonté
Soit faite en moi.

Evangile

Mt 26,40 : Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ? 41 Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »

Prière

Seigneur, nous te prions pour les familles. Que chacun à sa place, enfants, parents, grands-parents, nous puissions nous soutenir mutuellement pour les missions qui nous sont confiées et former un seul corps. Eloigne de nous tout esprit de division et accorde nous de rechercher et de poursuivre la paix.

H+ 40min :

Chant p.323 : GARDE-MOI, MON SEIGNEUR

Paroles et musique : Communauté de l´Emmanuel (J.-F. Léost) N° 15-15

R. Garde-moi, mon Seigneur,
J’ai fait de toi mon refuge.
J’ai dit au Seigneur : Tu es mon Dieu,
Je n’ai d’autre bonheur que toi,
Seigneur, tu es toute ma joie !

1. Je bénis le Seigneur qui s’est fait mon conseil,
Et qui même la nuit instruit mon cœur.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche,
Près de lui, je ne peux chanceler.

Evangile

Mt 26,42 : De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »

Prière

Seigneur nous te prions, pour la présence des chrétiens au cœur du monde. Qu’au cœur de la cité, malgré les oppositions, les idées reçues et les revendications laïcistes, nous puissions garder le témoignage des apôtres, annonçant à temps et contre temps, dans la douceur et l’humilité, l’amour de ton nom. Accorde-nous avec ceux qui ne croient pas en toi de construire la civilisation de l’amour.

Silence…

H+ 48min

Chant p.330: Dieu notre Père, couplet 4

Paroles et musique : Communauté de l´Emmanuel (P. Schneider / H.-R. Tiacoh) N° 17-09

R. Dieu notre Père,
Nous croyons en toi,
Dieu notre Père, ton amour ne passe pas !
Dieu notre Père,
Nous croyons en toi,
Car tu es l’Amour,
Car tu es l’Amour !

4. Mon Dieu sois remercié, je m’abandonne à toi,
Viens, prends mon cœur, rends-le semblable au tien.
Je suis là devant toi, j’ai confiance en tes voies
Je suis prêt à te suivre, j’ai foi en toi.

Evangile

43 Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil.
44 Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles.

Prière

Seigneur, nous te demandons la grâce de la prière tout au long de cette année. Accorde-nous à ta suite de nous retirer dans le secret pour prier le père qui est là dans le secret et de trouver près de lui l’esprit qui nous aidera à discerner ta volonté.

Silence…

H+ 56min :

Mt 26,45 : Alors il revient vers les disciples et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. Voici qu’elle est proche, l’heure où le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
46 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »

Bref silence puis :

Tantum Ergo,

litanies et déposition du Saint Sacrement.

Chant p. 54 À TOI PUISSANCE ET GLOIRE

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (E. Baranger) N° 12-02

R. À toi puissance et gloire,
À toi honneur et force,
À toi la majesté,
Ô Dieu à jamais !

Annonce et Salve Régina…

Sanctuaire du Sacré-Coeur - Place du Cardinal Perraud 71600 Paray-le-Monial - www.sacrecoeur-paray.org

Le Sanctuaire

Le Sanctuaire est confié depuis 1985 par le diocèse d'Autun, Chalôn et Macon à la Communauté de l'Emmanuel.

logo-autun-

logo_communaute_emmanuel

Secrétariat du Sanctuaire

NOUS CONTACTER
Place du Cardinal Perraud
71600 Paray-le-Monial
Tel: +33 (0)3 85 81 56 00

Mentions légales

Recevoir la lettre des Amis du Sacré-Coeur
* Champ obligatoire