Dieu essuiera toute larme de leurs yeux

mardi 31 décembre 2019


« Celui qui siège sur le trône étendra sur eux sa tente. Jamais plus ils ne souffriront de la faim ni de la soif ; jamais plus ils ne seront accablés ni par le soleil, ni par aucun vent brûlant. Car l’Agneau qui se tient au milieu du trône sera leur pasteur et les conduira aux sources des eaux de la vie. Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. » (Apocalypse 7)

Nous sommes toujours « immergés », depuis hier, dans cette eau infiniment désirable. Arrivés au terme de l’année, nous remettons dans la foi et la confiance tout ce qu’elle a été pour nous dans le Cœur de notre divin pasteur. De son Cœur, comme une eau vivifiante, jaillissent toutes les consolations et les restaurations dont nos vies blessées ont besoin, dont ce monde tourmenté a besoin.

Prière – litanies du Sacré-Coeur :

Cœur de Jésus, source de toute consolation, prends pitié de nous.

Prière :

« Je vous adore, je vous aime, ô divin Cœur de Jésus vivant dans le cœur de Marie. Je vous conjure de vivre et de régner dans tous les cœurs, je vous adjure de les consommer dans votre pur amour. » (sainte Marguerite Marie)

Lectures du mardi 31 décembre 2019


Année liturgique A

noel

7ème jour dans l'octave de Noël

Fete : S. Sylvestre Ier, pape

Messe du jour

Première lecture

« C’est de celui qui est saint que vous tenez l’onction, et vous avez tous la connaissance »

Lecture de la première lettre de saint Jean - 1 Jn 2, 18-21

          Mes enfants,
c’est la dernière heure
et, comme vous l’avez appris,
un anti-Christ, un adversaire du Christ, doit venir ;
or, il y a dès maintenant beaucoup d’anti-Christs ;
nous savons ainsi que c’est la dernière heure.
  Ils sont sortis de chez nous
mais ils n’étaient pas des nôtres ;
s’ils avaient été des nôtres,
ils seraient demeurés avec nous.
Mais pas un d’entre eux n’est des nôtres,
et cela devait être manifesté.
  Quant à vous,
c’est de celui qui est saint que vous tenez l’onction,
et vous avez tous la connaissance.
  Je ne vous ai pas écrit que vous ignorez la vérité,
mais que vous la connaissez,
et que de la vérité ne vient aucun mensonge.

     – Parole du Seigneur.

Psaume

Joie au ciel ! Exulte la terre !

Ps 95, 11

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
chantez au Seigneur, terre entière,
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

Joie au ciel ! Exulte la terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête.

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la face du Seigneur, car il vient,
car il vient pour juger la terre.

Evangile

Le Verbe s'est fait chair

Alléluia, Alléluia.
Le Verbe s’est fait chair,
il a établi parmi nous sa demeure.
à tous ceux qui l’ont reçu,
il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu.
Alléluia.

cf. Jn 1, 14a.12a

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean - Jn 1, 1-18

          Au commencement était le Verbe,
et le Verbe était auprès de Dieu,
et le Verbe était Dieu.
  Il était au commencement auprès de Dieu.
  C’est par lui que tout est venu à l’existence,
et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.
  En lui était la vie,
et la vie était la lumière des hommes ;
  la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.

          Il y eut un homme envoyé par Dieu ;
son nom était Jean.
  Il est venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.
  Cet homme n’était pas la Lumière,
mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.

          Le Verbe était la vraie Lumière,
qui éclaire tout homme
en venant dans le monde.
  Il était dans le monde,
et le monde était venu par lui à l’existence,
mais le monde ne l’a pas reconnu.
  Il est venu chez lui,
et les siens ne l’ont pas reçu.
  Mais à tous ceux qui l’ont reçu,
il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu,
eux qui croient en son nom.
  Ils ne sont pas nés du sang,
ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme :
ils sont nés de Dieu.
  Et le Verbe s’est fait chair,
il a habité parmi nous,
et nous avons vu sa gloire,
la gloire qu’il tient de son Père
comme Fils unique,
plein de grâce et de vérité.

          Jean le Baptiste lui rend témoignage en proclamant :
« C’est de lui que j’ai dit :
Celui qui vient derrière moi
est passé devant moi,
car avant moi il était. »
  Tous nous avons eu part à sa plénitude,
nous avons reçu grâce après grâce ;
  car la Loi fut donnée par Moïse,
la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

          Dieu, personne ne l’a jamais vu ;
le Fils unique, lui qui est Dieu,
lui qui est dans le sein du Père,
c’est lui qui l’a fait connaître.

  – Acclamons la Parole de Dieu.

Lectures extraites du site de l'AELF

Le Sanctuaire

Le Sanctuaire est confié depuis 1985 par le diocèse d'Autun, Chalôn et Macon à la Communauté de l'Emmanuel.

logo-autun-

logo_communaute_emmanuel

Secrétariat du Sanctuaire

NOUS CONTACTER
Place du Cardinal Perraud
71600 Paray-le-Monial
Tel: +33 (0)3 85 81 56 00

Mentions légales

Recevoir la lettre des Amis du Sacré-Coeur
* Champ obligatoire