Jour 9 : Apôtre

samedi 15 février 2020

The Spirit lives in you. Follow it !


Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière […]. Or on apportait un impotent de naissance qu’on déposait tous les jours à la porte du Temple […], pour demander l’aumône […]. Voyant Pierre et Jean […] il leur demanda l’aumône. Alors Pierre fixa les yeux sur lui, ainsi que Jean, et dit : « Regarde-nous. » Il tenait son regard attaché sur eux, s’attendant à en recevoir quelque chose. Mais Pierre dit : « De l’argent et de l’or, je n’en ai pas, mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus Christ le Nazôréen, marche ! » Et le saisissant par la main droite, il le releva. Ac 3, 1-6

Ne crains pas !

L’Esprit habite en toi. Suis-le !

Parole de Claude

 Si je vous disais, Messieurs, que c’est de la part de Dieu que je vous ai parlé, toutes les fois que je suis monté en cette chaire, que c’est sa volonté que je vous ai déclarée, qu’Il vous a invités par ma bouche à sortir de cet embarras d’affaires temporelles, de ces inutiles conversations qui vous empêchent de songer à votre salut, de ces inutiles conversations qui vous tiennent comme enchainés, de cette tiédeur qui vous expose à tant de périls ; vous douteriez de la vérité de mes paroles et vous refuseriez de vous rendre à mon témoignage. Mais je m’adresse aujourd’hui à ceux qui sont touchés intérieurement des choses qu’on leur prêche. Cette voix qui vous sollicite, gardez-vous bien de croire que ce soit la voix du prédicateur… c’est votre Maître qui est présent et qui vous fait l’honneur de vous appeler à lui par lui-même. (De la prédication)

Lectures du samedi 15 février 2020


Année liturgique Paire

ordinaire

5ème Semaine du Temps Ordinaire

de la férie

Fete : de la férie

Messe du jour

Première lecture

« Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or »

Lecture du premier livre des Rois - 1 R 12, 26-32 ; 13, 33-34

En ces jours-là,
devenu roi des dix tribus d’Israël,
    Jéroboam se dit :
« Maintenant, le royaume risque fort
de se rallier de nouveau à la maison de David.
    Si le peuple continue de monter à Jérusalem
pour offrir des sacrifices dans la maison du Seigneur,
le cœur de ce peuple reviendra vers son souverain,
Roboam, roi de Juda,
et l’on me tuera. »
    Après avoir tenu conseil,
Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or,
et il déclara au peuple :
« Voilà trop longtemps que vous montez à Jérusalem !
Israël, voici tes dieux,
qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. »
    Il plaça l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane,
    et ce fut un grand péché.

Le peuple conduisit en procession celui qui allait à Dane.
    Jéroboam y établit un temple à la manière des lieux sacrés.
Il institua des prêtres pris n’importe où,
et qui n’étaient pas des descendants de Lévi.
    Jéroboam célébra la fête le quinzième jour du huitième mois,
fête pareille à celle que l’on célébrait en Juda,
et il monta à l’autel.
Il fit de même à Béthel
en offrant des sacrifices aux veaux qu’il avait fabriqués ;
il établit à Béthel les prêtres des lieux sacrés
qu’il avait institués.
    Jéroboam persévéra dans sa mauvaise conduite ;
il continua d’instituer n’importe qui
comme prêtres des lieux sacrés :
il donnait l’investiture à tous ceux qui le désiraient,
pour en faire des prêtres des lieux sacrés.
    Tout cela fit tomber dans le péché la maison de Jéroboam,
entraîna sa ruine
et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

            – Parole du Seigneur.

Psaume

Souviens-toi de nous, Seigneur,
dans ta bienveillance pour ton peuple.

cf. Ps 105, 4

Avec nos pères, nous avons péché,
nous avons failli et renié.
En Égypte, nos pères ont méconnu tes miracles,
oublié l’abondance de tes grâces.

À l’Horeb ils fabriquent un veau,
ils adorent un objet en métal :
ils échangeaient ce qui était leur gloire
pour l’image d’un taureau, d’un ruminant.

Ils oublient le Dieu qui les sauve,
qui a fait des prodiges en Égypte,
des miracles au pays de Cham,
des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

Evangile

« Les gens mangèrent et furent rassasiés »

Alléluia. Alléluia.
L’homme ne vit pas seulement de pain,
mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
Alléluia.

Mt 4, 4b

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc - Mc 8, 1-10

En ces jours-là,
comme il y avait de nouveau une grande foule,
et que les gens n’avaient rien à manger,
Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit :
    « J’ai de la compassion pour cette foule,
car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi,
et n’ont rien à manger.
    Si je les renvoie chez eux à jeun,
ils vont défaillir en chemin,
et certains d’entre eux sont venus de loin. »
    Ses disciples lui répondirent :
« Où donc pourra-t-on trouver du pain
pour les rassasier ici, dans le désert ? »
    Il leur demanda :
« Combien de pains avez-vous ? »
Ils lui dirent :
« Sept. »
    Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre.
Puis, prenant les sept pains
et rendant grâce,
il les rompit,
et il les donnait à ses disciples
pour que ceux-ci les distribuent ;
et ils les distribuèrent à la foule.
    Ils avaient aussi quelques petits poissons,
que Jésus bénit et fit aussi distribuer.
    Les gens mangèrent et furent rassasiés.
On ramassa les morceaux qui restaient :
cela faisait sept corbeilles.
    Or, ils étaient environ quatre mille.
Puis Jésus les renvoya.
    Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples,
il alla dans la région de Dalmanoutha.

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Lectures extraites du site de l'AELF

Le Sanctuaire

Le Sanctuaire est confié depuis 1985 par le diocèse d'Autun, Chalôn et Macon à la Communauté de l'Emmanuel.

logo-autun-

logo_communaute_emmanuel

Secrétariat du Sanctuaire

NOUS CONTACTER
Place du Cardinal Perraud
71600 Paray-le-Monial
Tel: +33 (0)3 85 81 56 00

Mentions légales

Recevoir la lettre des Amis du Sacré-Coeur
* Champ obligatoire